Select Your Preferred Language -- Traduire ce Site dans Votre Langue

BIENTÔT, DJIBOUTI AUSSI DIRA "NON" AU NÉPOTISME DE L’ADMINISTRATION INDIRECTE DU PRÊTE-NOM.
"LA LIBERTÉ N'EST JAMAIS ACCORDÉE DE BON GRÉ PAR L’OPPRESSEUR ; ELLE DOIT ÊTRE EXIGÉE PAR L'OPPRIMÉ." -- MLK
DJIBOUTI : REFORMONS L'OPPOSITION AFIN DE POUVOIR UN JOUR REFORMER L'ÉTAT
NOUS CONVIONS CET ÉTÉ 2014, TOUTE L'OPPOSITION À DES ÉTATS GÉNÉRAUX

31 août 2011

Chers compatriotes, il est temps que nous envisagions tous ensemble, la sortie du gouffre

"" La liberté n'est jamais accordée de bon gré par l’oppresseur ; elle doit être exigée par l'opprimé. "" --  M. L.King
La fin d’un régime d’exception est une fin définitive procédant d’échecs et, par excès de confiance l'imposteur n'est aujourd’hui qu'un spectre qui pavane dans les méandres des ruines que lui et son oncle Gouled ont semé par négligence criminelle.
Il profite aujourd’hui comme à ses débuts de délateur en chef du colon, d’un autre enjeu géopolitique, cette fois-ci dans un contexte international d’un bras de fer entre les puissances de ce monde dans cette région, dépassant de loin sa compréhension et les besoins criants de la population de Djibouti.

UN BREF TABLEAU DE CES 34 ANS D’INDÉPENDANCE

La 1ère République née en 1977 n’est plus qu’un bateau à la dérive, trainant dans son sillage, un pays en total délabrement, un chômage endémique, une famine cyclique, un peuple sous perfusion de l’aide internationale et l'ombre chancelante d’une sélection d’eunuques et valets triés sur le volet, qui en temps records passèrent de berger, chauffeur de minibus, gardien de magasin, animateur du parti unique à ; ministres, députés, directeurs, ou quasiment millionnaires et propriétaires immobiliers.
Ayant trop baigné dans l’illicite, la fraude, la corruption, le clientélisme tribal et habitués à la gratuité des logements, des grosses 4x4, l’électricité, l’eau, les salaires au lit, les contrats juteux, aux grosses indemnités de voyages, la 1ère classe et les vacances au frais de l’État…refusent tout naturellement le changement et l'abandon de ces normes devenu tradition.

Faits indéniables pour ceux à la recherche d’une certaine équité et la justice sociale à Djibouti : Notre indépendance a été prise en otage par la boulimie du pouvoir profitant à l'enrichissement des naturalisés acheminés à Djibouti après les années 77, dans le seul but de perpétuer ces régimes.

30 août 2011

Quand est ce que DAF est dans le VRAI

Le MRD de DAF nous souhaite ses vœux à 3 jours de la fin du Ramadan !!!

Après 20 ans d’immobilisme au grand bénéfice du régime Gouled et IOG, n’ayant jamais pu, à ce jour, proposer au peuple des Braves, un projet de société rassembleur, aucune alternative suscitant l’enthousiasme populaire, des coalitions de cigles sans structures, sans convictions, sans idées ni consensus, 39 ans d’une cacophonie stérile, toujours coincé dans un espace temporelle de l’époque des stratégies coloniales de la gouvernance par la division et les successions par affiliation tribale, aujourd’hui dépassé, le MRD de DAF est en panique devant le souffle d’espoir et le dynamisme des nouveaux arrivants sur la scène politique.
Ces vœux tardifs improvisés ne sont qu’un paravent exposant en filigrane les préoccupations et la détresse d’un groupe en mal d’innovation et d’adaptation

Notre ami et compatriote Daher Ahmed Farah à la tête du MRD, parti qu’il aurait bien pu baptisé DAF tellement la gangrène de la complaisance et le culte de la personnalité « IOGgienne » à fossiliser l’initiative et homogénéisé son petit cercle d’obligés, force est de constater, depuis sa sombre procédure d’accession à la direction de ce mouvement bâtit autour du patriotisme, du consensus et les prouesses politiques du Feu Élabé (Que Dieu est son âme), notre ami se considère encore cette fois-ci comme l’héritier incontournable du cousin IOG.
Et tous ceux qui oseront lui faire de l’ombre ou exigeraient qu’il prêche par l’exemple l’alternance démocratique après 20 ans à la tête d’un parti, sont à ses yeux non pas des compatriotes d’opinions mais des ennemies.

23 août 2011

À Djibouti, des mères impuissantes face à l'agonie de leurs enfants

Djibouti : Quand la situation est aussi alarmante, on ne peut qu'être un pervers narcissique pour continuer à nier la détresse d'une population, détournant son aide alimentaire, dilapidant les caisses de l'État en achat d'AIRBUS dernier cri, payant des tournés de propagandes à ses ministres valets à travers l'Europe, invitant des musiciens à 100 millions de FRD pour le plaisir de sa fille...
À Djibouti, 146 000 personnes souffrent de la sécheresse selon le Programme alimentaire mondial (PAM), soit 18% des quelque 800.000 habitants de ce petit pays au bord de la Mer Rouge.
«Il y en a tous les jours, des morts», reconnaît Abdourazak Daoud, préfet de Tadjourah.
«Depuis avril la situation se détériore. Le nombre des enfants victimes de malnutrition sévère augmente tous les jours», explique Hassan Ismail.
«Hier j'ai vu d'autres bébés mourir. Je prie Dieu chaque minute pour qu'il sauve mon petit bébé», souffle Fatouma en regardant un de ses deux fils, Ali, souffrant de malnutrition aigüe.
http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/la-corne-de-lafrique-face-a-la-famine/201108/20/01-4427586-a-djibouti-des-meres-impuissantes-face-a-lagonie-de-leur-enfant.php

Comme le disait Mohamed Hassan : ""Cette famine est d’origine humaine. C’est le résultat d’une politique...Sécheresse ne signifie pas automatiquement famine. Chaque pays doit se constituer des réservoirs d’eau et utiliser les réserves disponibles de façon rationnelle et équitable. C’est malhonnête de placer la sècheresse comme cause principale du problème.""
Les déclarations ci-dessous confirment ce constat :

21 août 2011

Djibouti : Deux prédateurs de la pire espèce ont sanctifié la souffrance, la délinquance, l’arrogance et l'absurde en prenant tout un peuple en otage par un terrorisme d'État

Le faste quotidien imprégné de mépris qu'affiche la seule famille concentrant tous les pouvoirs et les richesses de Djibouti, côtoie sans gêne dans un contraste immonde la détresse humaine, la vétusté du strict minimum social et la pauvreté la plus abjecte de la seule ville capitale jusqu'aux bidonvilles.
Malgré la famine et les caisses vandalisées de l'État, celle qui s'est autoproclamé de facto Co-Présidente du pays par alliance, en titre et en chant, publicise ici, ses origines Ethnique comme nourriture au peuple avec une condescendance impériale et une insensibilité sans borne.

19 août 2011

L'Erythrée estime que l'Ethiopie cherche le conflit

Érythrée : Comme l'a bien souligné Mohamed Hassan spécialiste de la région : ""Cette famine est d’origine humaine. C’est le résultat d’une politique...Sécheresse ne signifie pas automatiquement famine. Chaque pays doit se constituer des réservoirs d’eau et utiliser les réserves disponibles de façon rationnelle et équitable. C’est malhonnête de placer la sècheresse comme cause principale du problème.""

Le seul pays ne subissant point cette famine dans la Corne de l'Afrique, c'est l'Érythrée. Un pays tourné vers le social et subventionnant ses agriculteurs avec l'objectif d'une autosuffisance alimentaire et malgré les embargos contre ce pays la population a des réserves alimentaires lui permettant de traverser cette période de sécheresse en tout quiétude.

Le facteur principal ayant permis à ce pays d'éviter la famine est d'avoir refusé les dictats du FMI avec ses politiques avilissantes de la restructuration et la privatisation ainsi que ceux de la Banque Mondiale comme la coopération militaire avec l'Amérique.

En comparaison à l'Éthiopie, alors qu’une partie de la population souffre de la faim, les meilleures terres sont réservées à produire des fleurs, au profit des multinationales. Voir article du PRIDE - Corne de l'Afrique: les dessous de la famine.

L’Érythrée est forcement devenu l'enfant terrible de la région.....!!!

La machine de la diabolisation s'est dès lors mise en marche :

17 août 2011

Djibouti : Dialogue de citoyens – Citoyens indignés

8/14/11 - Djibouti : Dialogue de citoyens – Citoyens indignés

Dialogue de citoyens
Citoyens indignés
A
Ibrahim Osman Guedi
Citoyen en colère

Sans faire preuve de prétentions démesurées, il faut avouer que la mise au point de Monsieur Ibrahim Osman Guedi que des amis au mabraz ont surnommé sur le ton de la plaisanterie petit IOG; nous a amusé tant la franchise était inédite pour ne pas dire naïve que le contenu néophyte se prêtait à l’exercice périlleux de défendre ce qui s’apparente aux yeux de nous tous à la farce de l’histoire de notre jeune nation.

Cette petite précision étant faite, nous croyons pour notre part que l’écrit hérétique d’Ibrahim dans le chapitre de la rhétorique intellectuelle méritait d’être connu, lu et critiqué à juste titre. Ce faisant il est loisible de tirer le meilleur profit de cette intrusion idéologique pour poser à ce confident loquace un chapelet de questions qui trottent dans l’esprit populaire et sur lequel le principal concerné n’a jamais daigné rendre compte. Notre propos s’adresse alors à cet avocat du diable providentiel qu’est Ibrahim Osman en lui demandant s’il est en mesure de nous fournir avec la franchise qui est la sienne un début de réponses sur les interrogations populaires ci-après :

12 août 2011

Le criminel crétinisme de la guerre en Libye - Guy Millière

La guerre menée en Libye a été dès le départ une absurde imbécillité. Cela a été une décision de Bernard-Henri Lévy, célèbre géopolitologue et général cinq étoiles de l’armée de Saint Germain des Près qui, disposant d’un taxi pour Tobrouk et d’un téléphone satellite, a recommandé à son ami Nicolas un groupe de valeureux révolutionnaires.

Nicolas a reçu aussitôt les valeureux révolutionnaires à l’Elysée, et la France ayant de l’argent à gaspiller, a décidé de les reconnaître comme gouvernement légal, et de leur apporter le soutien de l’armée française.

Discernant qu’il ne pouvait se lancer dans cette aventure tout seul, Nicolas a téléphoné à son ami David, à Londres, et lui a dit que les valeureux révolutionnaires étaient aux portes du pouvoir à Tripoli et qu’ils avaient du pétrole à revendre. David a dit : marché conclu. Nicolas et David ont contacté alors leur ami Barack Hussein à Washington, et celui-ci leur a apporté son appui, mais dans son style pusillanime et inimitable.

Les trois compères ont saisi les Nations Unies, se sont assurés l’appui de la Ligue arabe, de la Russie et de la Chine, qui flairant le fiasco, ont considéré que laisser des Occidentaux s’enliser dans les sables pouvait avoir ses avantages.

10 août 2011

Libye - Par Allain Jules : L’OTAN en perdition, le CNT en décomposition et un nouveau massacre à Zliten, 85 civils assassinés dont 33 enfants

Libya August 8, 2011: The last Zliten massacres of NATO, 85 civilians killed, including 33 children, in the holly month of Ramadan in a total indifference, no one seem concerned.
Nobody has anything to say even those fasting, pretending to be believers in GOD, Humanity and Justice.
How are we gonna stop this carnage on African soil, from Ivory Coast to Libya ???
Libye - Par Allain Jules : L’OTAN en perdition, le CNT en décomposition

L’intensification des bombardements de l’OTAN sur Tripoli, comme dans la nuit d’hier, est un signe. Tout va mal. Elle dit avoir bombardé une Frégate dans le port de Tripoli qui transportait des…armes. La Libye possède-t-elle des Frégate ? C’est probablement un bateau de plaisance dont personne ne verra les images, surtout s’il a été coulé. Puisqu’elle n’y a plus rien à bombarder sur place, ne sachant plus où donner de la tête, ses soldats de l’apocalypse s’en prennent désormais aux dépôts de nourriture, aux centres de communication, aux centrales électriques et aux points de distribution d’eau. Est-ce cela aider ou protéger les populations civiles ? Mais qui va donc protéger lesdites populations contre les bombardements de l’OTAN ? La Chine et la Russie ? Quant au CNT (vidéo en dessous), la tribu Warfala (1 500 000 Libyens) leur a lancé une déclaration de guerre. Ambiance.

9 août 2011

Aux USA 2% d'agriculteurs et on souffre d'obésité, l'Éthiopie en a 81% et la RDC 62% et ils souffrent de la famine !!!

video
"je cultive, donc j'ai faim !"
Découvrez pourquoi dans cette animation réalisée par un Bénévole de SOS Faim. la faim n'est pas une fatalité, mais le résultat de choix politiques.
Find out why in this animation made ​​by a Volunteer of SOS Faim. Hunger is not inevitable, but the result of political choices an priorities.... http://www.sosfaim.org

More than 150 stars of music, fashion, pop culture and sports, including Lady Gaga, Eminem, Rihanna, Justin Bieber, Britney Spears, Shakira, Sting and Kanye West, are combining their social media might to raise awareness of the growing food crisis in East Africa. At the heart of the campaign: Bob Marley’s 1973 song “High Tide or Low Time” and an accompanying short film created by award-winning director K. MacDonald.... http://www.hollywoodreporter.com/news/justin-bieber-rihanna-ryan-seacrest-220662

6 août 2011

Défaite de l'occident en Libye et son déclin idéologique

Un texte riche en lucidité, une analyse raffinée sur la pensée unique, la géopolitique et les enjeux d'un monde en perte de repères, des valeurs et des équilibres, clôturant ses pensées par l'esprit noble d'une lettre de Victor Hugo datant de 1861. Une lecture qui s'impose.
Par Jean-Paul Pougala, Genève le 6 Août 2011
Écrivain Camerounais, enseigne la géopolitique à l'Université de la Diplomatie de Genève en Suisse. Ici-bas des extraits de son 4ème article sur la Libye.

Un chasseur quitte l'Europe, parcourt 1.000 km pour aller larguer une bombe qui coûte 300.000 € sur une cible où des indicateurs américains croient avoir vu la silhouette qui ressemblerait à celle du Guide Libyen.
Raté ! c'était un hôpital pour enfants. Et cette petite partie de jeu-vidéo vient de coûter la vie à 38 enfants Libyens. Le pilote peut retourner à sa base, fier d'avoir accompli sa mission. Bravo !
Bravo pour le parlement français qui à l'unanimité a applaudi cette forme de barbarie car lorsqu'il s'agit du gâteau Afrique, en France comme en Grande Bretagne, il n'existe plus de droite ou de gauche, il n'existe ni UMP, ni PS, il existe l'APU, l'Association des Prédateurs Unifiés ; sauf qu'au 21ème siècle, on a oublié de les réveiller de leur long sommeil colonial pour leur expliquer que le monde a changé et que la jeunesse africaine très politisée et immunisée contre le sommeil dogmatique de la religion, ne se fera pas avoir comme leurs parents.

Dans le double attentat d' Oslo et Utoya en Norvège, avec la mort de 70 adolescents innocents qui militaient juste pour un monde meilleur, un monde de compréhension et respect mutuel, l'Euro-député Italien Mario Borghezio vient d'exprimer sa solidarité pour le tueur Anders Breivik sans que cela suscite la moindre indignation au sein de l'Union Européenne.

5 août 2011

Nigéria & le Désastre causé par Shell : Pollution Pétrolière du seul moyen de subsistance d'une population vivant essentiellement de la pêche et de l'agriculture

Nigeria: la pollution pétrolière exigerait le plus vaste nettoyage au monde et selon l'ONU, la dépollution du Delta du Niger pourrait prendre 30 ans
Les défenseurs de l'environnement détaillent quant à eux que la pollution liée au pétrole a ravagé l'Ogoniland et détruit les moyens de subsistance d'une population vivant essentiellement de la pêche et de l'agriculture

Amnesty International a estimé que l'étude prouvait que : "Shell a eu un impact terrible au Nigeria et s'en est sorti en NIANT cela des décennies durant". Le groupe a "systématiquement échoué" à nettoyer ses fuites de pétrole.
À noter, Shell ne produit plus de pétrole dans l'Ogoniland depuis 1993. Cependant, un important oléoduc appartenant au groupe continue de traverser dans la région, selon le site Internet de la société,

Le président Goodluck Jonathan, oui le Chef d'orchestre de la France du coup d'État contre Gbagbo, lui même originaire de cette région du Delta du Niger polluée durant des décennies, a assuré après avoir reçu l'étude en mains propres, que son gouvernement allait : "DISCUTER avec Shell et d'autres compagnies (...) ainsi que les agences gouvernementales compétentes POUR VOIR COMMENT NOUS POUVONS GÉRER CE RAPPORT", il désire juste gérer le rapport et encore discuter avec Shell, après tous les rapports produits au fil des ans.

LE MESSAGE du PRÉFET GoodLuck Jonatan EST CLAIR : GOOD LUCK GUYS, I'M HERE TO MAKE MONEY !!!
Tandis que le Mouvement pour la survie du peuple ogoni a estimé jeudi que le gouvernement devait "révoquer la licence de Shell en raison des ravages provoqués dans l'Ogoniland".
http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/08/04/la-depollution-du-delta-du-niger-pourrait-prendre-trente-ans-selon-l-onu_1556341_3244.html

http://www.slateafrique.com/22043/nigeria-la-pollution-petroliere-exigerait-le-plus-vaste-nettoyage-au-monde

4 août 2011

Barack Obama and the Debt Crisis: a Successful Con Game Explained

The phony debt ceiling crisis was, from beginning to end, a con. It was an elaborate and successful hoax in which the nation's first black president, the Democratic and Republican parties, Wall Street and corporate media all played indispensable parts.

The object of the supposed “crisis” was to short circuit public opinion, existing law, democratic process and traditions of public oversight, in order to deal fatal blows to Medicaid, Medicare, social security, job growth and public expenditures for the common good. It worked. We've been conned.

The president could have prevented this “crisis” by passing a debt ceiling when he had a 50 vote majority in Congress for all of 2009 and 2010. He could have avoided it again by allowing the Bush tax cuts to expire. Instead the president renewed the Bush tax cuts when he had a 50 vote majority in Congress. The president could have defused it in the last month by any of a number of means, including simply calling it fake. But giving away the game is not what actors in a con do.

After two and a half years of waging war against the Left half of his own party, while seeking a “Grand Consensus” with the GOP, President Obama has finally set “in motion a rolling implosion of Roosevelt’s New Deal and Johnson’s Great Society.

The final vote on the debt ceiling measure – actually a ruse to impose savage cuts in social spending – saw a substantial portion of the Congressional Black Caucus put the president’s prestige above their constituents’ vital interests.

Ninety-five House Democrats, including 15 Black Caucus members, “voted for the certainty of losing trillions of dollars for tens of millions of needy citizens, rather than risk the possibility of unknown financial dislocations.”
http://blackagendareport.com/content/barack-obama-and-debt-crisis-successful-con-game-explained
http://blackagendareport.com/content/ruin-nation-obama-catastrophe

3 août 2011

Jean Ziegler : « Ne parler que du climat est une hypocrisie totale »

Vice-président du Comité consultatif du conseil des droits de l’homme des Nations unies et de 2000 à 2008, rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation des populations du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, auteur de la Haine de l’Occident.
Jean Ziegler : ""Ne parler que de climat est une hypocrisie totale qui élude les vraies raisons de cette catastrophe effroyable. C’est le dernier coup porté aux 12 millions de personnes menacées de famine et aux dizaines de milliers de victimes. La première raison est l’absence de stocks de réserve. Cette sécheresse dure depuis cinq ans. Depuis, les récoltes sont déficitaires. Dans n’importe quel pays, il existe des réserves alimentaires. Les États se préparent en cas de catastrophe. En Somalie, Érythrée, Kenya, Éthiopie, Djibouti, les greniers sont vides.

Ils le sont parce que les prix alimentaires (aliments de base c’est-à-dire riz, maïs, céréales qui couvrent 75% de la consommation mondiale) ont explosé en raison de la spéculation des hedge funds et grandes banques. Les spéculateurs financiers ont perdu des milliers et des milliers de milliards de dollars lors de la crise financière de 2008 et de 2009. Ils ont quitté les Bourses de papier valeur et ont migré vers les Bourses des matières premières agricoles.

Légalement, avec les instruments spéculatifs ordinaires, ils réalisent des profits astronomiques sur les aliments de base. Actuellement, la tonne de blé meunier est à 270euros. Il y a an, elle était de moitié. La tonne de riz a plus que doublé en un an et le maïs a augmenté de 63%. Les pays pauvres ne peuvent donc même plus acheter les aliments à même de constituer des réserves. Ils sont impuissants lorsque la catastrophe arrive.

La deuxième cause profonde est le surendettement de ces pays. Le service (intérêt et amortissement) de la dette étrangère est tellement élevé qu’il absorbe pratiquement tous les revenus des États et les rend incapables d’investir dans les infrastructures notamment agricoles. Un exemple: seulement 3,8% des terres arables éthiopiennes sont irriguées alors qu’en Europe, elles le sont à 60%. L’Éthiopie n’a pas l’argent nécessaire pour puiser l’eau. Aujourd’hui, la nappe phréatique se trouve à 60, 70 mètres sous terre en raison de la sécheresse et, de ce fait, rend inopérantes les méthodes traditionnelles pour lever l’eau.""
http://humanite.fr/25_07_2011-jean-ziegler-%C2%AB%C2%A0ne-parler-que-du-climat-est-une-hypocrisie-totale%C2%A0%C2%BB-476955

2 août 2011

L'entreprise mafieuse du FMI et la Banque Mondiale sont l'obstacle au développement de l'Afrique et Source principale de la Famine en Somalie comme à Djibouti

Comment on fabrique la famine en Somalie
Par Michel Chossudovsky ( Texte publié dans Le Monde diplomatique, 1993. )

La Somalie, où les pasteurs constituaient autrefois 50 % de la population, avait une économie fondée sur l'échange entre éleveurs nomades et petits agriculteurs. En dépit des sécheresses, elle demeura presque auto-suffisante en produits alimentaires durant les années 60 et 70. Au cours de la décennie 70, des programmes de transfert de populations permirent le développement d'un important secteur commercial dans le domaine de l'élevage : jusqu'en 1983, le bétail a représenté 80 % des recettes d'exportation du pays.

Au début des années 80, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale imposèrent au gouvernement un programme de réformes qui mit en péril le fragile équilibre entre les secteurs nomade et sédentaire. L'une des fonctions de ce plan d'austérité était de dégager les fonds destinés à rembourser la dette contractée par Mogadiscio auprès des membres du Club de Paris et, surtout, auprès du... FMI lui-même.

Comme le notait un rapport de mission de l'Organisation internationale du travail : "Seul parmi les principaux créanciers de la Somalie, le Fonds refuse un rééchelonnement (...) . Il aide de facto à financer un programme d'ajustement, dont l'un des objectifs majeurs est le remboursement du FMI lui-même."

Le programme d'ajustement structurel a accru la dépendance alimentaire, notamment dans le domaine céréalier. Entre 1975 et 1985, l'aide alimentaire a été multipliée par quinze, soit un rythme d'accroissement annuel moyen de 31 %. Cet afflux de blé et de riz vendus sur le marché local, s'ajoutant à l'augmentation des importations, a provoqué des migrations de producteurs et des modifications majeures dans les habitudes de consommation, au détriment des produits traditionnels, maïs et sorgho.

La dévaluation du shilling somalien, imposée en juin 1981 par le FMI et suivie périodiquement par d'autres baisses de parité, entraîna des hausses des prix de tous les intrants de l'agriculture : carburants, engrais, etc. L'impact fut immédiat et désastreux sur les cultures pluviales mais aussi dans les zones irriguées. Dans les villes, le pouvoir d'achat chuta de façon dramatique, les plans de développement du gouvernement furent victimes de coupes claires, les infrastructures s'effondrèrent, les flux d'"aide alimentaire" provoquèrent l'appauvrissement des communautés agricoles.

Tribunal pénal international : Un tribunal qui condamne l’un des siens pour en avoir trop dit - Juge et Partie, son dysfonctionnement demeure à huis clos

Tribunal pénal international : une vérité qui dérange
Par Nedjma Bouakra (25 juillet 2011)
Florence Hartmann, ancienne journaliste et porte-parole du procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, a été condamnée en appel pour outrage envers ce même tribunal. Elle avait, dans un livre, décrit les accords secrets conclus entre le tribunal et la Serbie. Accords qui ont permis d’exonérer l’État serbe de ses responsabilités dans plusieurs carnages, notamment le massacre de Srebrenica.

Un tribunal qui condamne l’un des siens pour en avoir trop dit, voilà qui n’est pas courant. Surtout quand le tribunal en question est celui de La Haye, chargé de mettre en œuvre la justice internationale. Et que la condamnée se nomme Florence Hartmann, une ancienne journaliste du Monde qui a couvert le conflit en ex-Yougoslavie, du siège de Vukovar à celui de Sarajevo, puis a été porte-parole et conseillère pour les Balkans du procureur du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), Carla Del Ponte, de 2000 à 2006. Le 19 juillet, la condamnation pour outrage au tribunal, assortie d’une amende de 7.000 euros, à l’encontre de Florence Hartmann a été confirmée en appel.

« En condamnant ainsi Florence Hartmann sans même une audience, par un jugement rendu à la sauvette à quelques jours des vacances judiciaires, le TPIY vient de confirmer les craintes de ses plus fervents défenseurs et de justifier les critiques de ses adversaires les plus acharnés : oui, la Justice Internationale obéit à des intérêts politiques bien étrangers aux missions qui lui ont été assignées, non, elle n’a pas pour seul objectif d’établir la vérité afin que les conditions d’une paix durable soient établies », estime le comité de soutien de la journaliste. Comment en est-on arrivé là ?

Djibouti : IOG visite ses exilés, 2 Manifestations pour lui rendre la politesse

Gouverner ; l'art de prévoir le futur d'une Nation, ne rien prévoir c'est courir à sa perte.

« ABDOURAHMANE BACHIR ; JE L'AI FABRIQUÉ DE TOUTES PIÈCES EN CROYANT BIEN FAIRE. », Dixit IOG

« SI DIEU A ACCEPTÉ QU’IL Y AIT LE DIABLE, POURQUOI REFUSERAIS-JE QU’IL Y AIT UNE OPPOSITION » - IOG

Djibouti : L’opposition politique doit prendre acte de sa propre léthargie

DJIBOUTI : EN 37ANS, ONT RIEN NOTÉ DE GROSSIER - AMNÉSIE TOTALE - INVITENT UN 3ème ET REBELOTE

DJIBOUTI : LE RÉGIME DU PRÉFET IOG, TOURNERA ENCORE SON REGARD POUR SAUVER SA TÊTE

DJIBOUTI : UNE PAIX SANS JUSTICE EST ILLUSION, UN PARDON SANS JUSTICE EST UNE BOMBE À RETARDEMENT

DJIB : UN CIRQUE MÉDIA SANS QUE LE PROXY NE DISE MOT, SUR CE QUE LUI ET SES PARRAINS NOUS RÉSERVENT

DJIBOUTI : L'ESCROQUERIE DU MACHIN USN !!!

M. GUELLEH, ÇA COUTERAIT QUOI DE FINANCER L’AVENIR DE CES FUTURS CHAMPIONS DE LA RÉPUBLIQUE ?

DJIBOUTI : L'USN ET SES OPPORTUNISTES, EXIGENT DE NOUS, QU’ON ENTRETIENNE LA MÊME VOYOUCRATIE

PREMIÈRE D'UNE NOUVELLE CHRONIQUE PAR L'IMAGE, INTITULÉE : "" C'EST QUOI ÇA GUELLEH ??? ""

ASSEMBLÉE DE PAILLE FRUIT DE L’INSUFFISANCE & COMITÉS FANTÔMES, LE MACHIN USN SE VEUT DISTRAIRE

LE PRIDE N’EST PLUS SEUL À POSER DES QUESTIONS & REMETTRE EN CAUSE LA LÉGITIMITÉ DE LA DIRECTION USN

Ahmed Youssouf à l’USN -- JOUE LE MÊME RÔLE QUE -- Hassan Omar GAQANLO à l’UMP

SIGNIFIONS EXPRESSÉMENT LE REJET DE L’AGENDA USN, CONCOCTÉ ENTRE LES MÊMES MANIPULATEURS DE L'UAD

DJIBOUTI : UMP & USN, 2 FACES DE LA MÊME MÉDAILLE, AVEC LES MÊMES VICES, ÉGOS ET AMBITIONS

DJIBOUTI : VICTIMISATION, REFUS DE L’ENGAGEMENT ET UNE EXPRESSION SECTAIRE MANIPULATRICE DES JEUNES

UN PATRIOTE INVESTIT DANS SON PEUPLE, NON HORS FRONTIÈRES, IL EST TEMPS QU'ON EN EST UN, À DJIBOUTI

DJIBOUTI : NOUS CONVIONS CET ÉTÉ 2013, TOUTE L'OPPOSITION À DES ÉTATS GÉNÉRAUX

DJIBOUTI : CITOYENS POUR LE CONSENSUS NATIONAL (CCCN) POUR UN GOUVERNEMENT DE TRANSITION RESPONSABLE

Une Source Infinie de Vidéos sur La Corne.

Loading...

Djibouti : Le Déni de Justice et la Lutte contre un autre Pirate de la FrancAfrique

MALI : STRATÉGIE INNOVÉE : PROBLÈME - RÉACTION - SOLUTION - PAYEMENT DES COÛTS

LA RECOLONISATION DU 21ème SIÈCLE - FRANCE VS CÔTE D'IVOIRE

LA RECOLONISATION DU 21ème SIÈCLE - FRANCE-OTAN VS LIBYE

Actualités et Évènements dans le Monde

Please Sign Today To Support Those for a Democracy in Djibouti - Africa

Amender une Constitution afin de rester au Pouvoir et Refuser l’Alternance c’est de la Tyrannie..
OBAMA : "Make no mistake: History is on the side of these brave Africans, not with those who use coups or change constitutions to stay in power.......... Africa doesn’t need strongmen, it needs strong institutions."
<= THE PRICE OF SILENCE & INACTION IS MUCH TOO HIGH =>
FaceBook Petition for the benefit of Amnesty International USA, if You Wish to Join Protect The Human

""Il y a un temps pour RÉFLÉCHIR, un temps pour SENSIBILISER, un temps pour ÉPILOGUER et un temps pour AGIR contre le RPP : RASSEMBLEMENT DES PILLARDS DU PEUPLE.""
Téléchargez sur SkyDrive le CONTRAT JURIDIQUE ET MORAL avec le peuple de DE DJIBOUTI, afin de rassurer la population sur les INITIATIVES qui seront mises de l'avant AU DÉPART D'IOG : FEUILLE DE ROUTE (PDF)

UNE OPPOSITION RESPONSABLE ET CRÉDIBLE.

Le parti PRIDE appelle l’opposition à assumer pleinement son rôle. Lançons l’organisation d’un Congrès qui unira nos efforts, nous donnera la crédibilité nécessaire et l’appui de la communauté internationale pour une transition exigeant non seulement le respect de la constitution mais aussi la reforme du scrutin électoral et les dispositions préalables pour en assurer la transparence avant les prochaines élections de 2011.


Le peuple veut voir une opposition responsable autour d’une table ronde ou chaque parti sera représenté par 5 membres de leur direction et d’observateurs Djiboutiens.


Chaque parti tout en gardant ses affiliations, contribuera à édifier un document fort, engageant et prometteur, ralliant la population Djiboutienne toute entière dans sa diversité, contre le ballon vide d’IOG, à la mode Ukrainienne. Le document final signé par les parties, sera soumit aux pays médiateurs choisis au Congrès et aux institutions internationales.


DE LA SAGESSE, UNE VISION ET DU COURAGE, EST-CE TROP DEMANDER?


Le rôle de ces observateurs Djiboutiens comme la préparation du congrès, sera confié à une agence spécialisée dans l’exercice de cette fonction et un comité ou une entité neutre assumera la coordination et la préparation des documents du Congrès, entre cette agence et les parties ayants exprimées leur volonté d’y participer.


Dans un souci de transparence et de tenir le peuple informé, à défaut d’être diffusés en direct sur l’internet, tous les travaux de ce congrès doivent être vidéo-enregistrés.


Par le PRIDE : Parti Républicain pour l’Innovation Démocratique et l’Écologie : PLAN D’ACTION POUR UN FRONT COMMUN.

Ce site Blogger est compatible à 100% qu'avec le navigateur Mozilla Firefox.

CONSTITUTION DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI : EN FRANÇAIS ENGLISH

Présenté à toutes les Ambassades et Consulats de France dans le monde -- Memorandum du 28 Sept 2010.pdf.